Epic Fails : quand la couture devient chaos …

Salut à tous, il y a quelques semaines, il m’est arrivé un Epic Fail couture. Au début, on est pas forcement très fière mais finalement je me suis dit que c’était aussi ça, apprendre à faire soi-même :  des fois, on fait des erreurs… on se plante lamentablement… Mais on apprend de ces erreurs, et en général on ne les fait pas deux fois ! Ça m’a donné envie d’écrire cet article : on ne parle pas souvent de ce que l’on a raté alors que, finalement, c’est tellement enrichissant.

Ce que je vous propose c’est une petite compilation des mes epic fails les plus marquants. Enfin, ceux dont je me rappelle aujourd’hui, parce que ce ne sont pas les seuls …

Le t-shirt-loose-marinière devenu pyjama :

Il était une fois un très joli jersey léger marnière de la marque AGF : une douceur incroyable ! Malgré son apparente beauté, ce jersey était très difficile a couper et j’ai dû me résoudre à tracer les pièces en entier et à plat, faute d’avoir pu couper au pli … Je précise que j’ai fini par abandonner après 3 tentatives de couper en faisant des raccords potables et une tentative d’amidonnage. Je ne suis pas une spécialiste mais j’ai déjà coupé des tissus mailles et celui la était particulièrement récalcitrant !

Mais ça, ça n’est que le premier problème … j’avais dans l’idée, pour ce jersey, un t-shirt manche longue, un peu large, et manches raglans pour l’automne. J’ai donc utilisé un patron de sweat que j’avais, en le modifiant un peu, et j’ai voulu faire 3 tailles au dessus de la taille de mes dernières réalisations (qui me vont très bien en passant) pour le coté loose.

Résultat : des manches 4 fois trop larges et trop longues et une aisance plutôt ok au niveau des hanches mais beaucoup trop grande à la poitrine. Qu’a cela ne tienne, je me résous à faire une nouvelle ligne de couture sous les manches et au niveau de la poitrine, avec les manches raglans ça se fait sans trop se voir …Rattrapage pas trop mal et je me satisfais du résultat, sous un gilet cet hiver ça passera très bien !

Ne me reste que les ourlets et l’encolure à monter et j’aurais ma première pièce d’automne ! Je monte donc mon encolure : 4 épingles sur le t-shirts, 4 sur l’encolure, je fais mes correspondances et un coup de surjeteuse ! Magnifique ! Essayage ( oui j’aime essayer entre chaque étape ! ) Et la, c’est la cerise sur le gâteau, pompon sur la Garonne, j’ai monté l’encolure à l’envers, j’ai la jonction de ma bande en plein milieu du décolleté devant …

IMG_3365 (2)

Devant tant de mésaventures sur ce modèle j’ai abandonné la bataille, je n’ai pas démonté mon col, j’ai coupé les manches et le bas du vêtement pour laisser les bords francs et hop : direct dans l’étagère des pyjama.

Moralité : quand ça veut pas, ça veut pas ! Non, en vrai, je pense que j’aurais dû plus réfléchir au modèle et au match patron/tissu avant de couper et je n’aurais pas dû me précipiter pour finir, croyez moi le coup de l’encolure a l’envers : on ne m’y reprendra plus !

IMG_3364 (2)

La robe Dita et le jersey à motif

La robe Dita de Make My Lemonade est un robe portefeuille que j’adore porter : j’en ai fait une version en microfibre légère il y a déjà quelque temps (vous pouvez la retrouver ici). L’hiver dernier, j’ai eu envie d’une nouvelle version un peu plus cosy en jersey.

Je trouve un jour un jersey gris clair à motif un peu baroque bleu que je trouve très beau, je décide d’en acheter 3 mètres en me disant que cela va bien aller ! C’était sans compter sur le fait que le tissu ne faisant pas 1m40 de laize et que j’avais eu la bonne idée de rallonger les pans de jupe de 10 cm sans vérifier si ça allait passer…

Bon avec un peu d’astuce et de réflexion, je coupe mon dos et les devants en mode Tetris, je me passe des parmentures (une finition biais jersey ira très bien!) et je vois ce qu’il me reste : impossible de faire tenir les 2 pans de devant et le pan de dos. Encore une fois pas de soucis, je m’adapte : je coupe deux pan dos, tant pis pour le coté portefeuille ça sera une simple robe au décolleté croisé et j’économise la ceinture!

Je me retrouve donc avec tous mes morceaux pour un robe, pas tout à fait celle de départ, mais une robe quand même! Je décide de faire le montage à la surjeteuse et je prend donc des chutes pour la régler en bonne élève que je suis…

Tu la vois venir la boulette ?….

Réglages faits je suis partie pour coudre, et la je m’aperçois que le réglage je ne l’ai pas fait sur une chute mais sur mon devant droit …. ( vous savez ce moment ou on veut se taper la tête contre les murs ? eh ben c’est là, tout pile ! )

J’ai beau reprendre mes chutes, les tourner dans tous les sens : rien à faire ! je n’ai pas de chute assez grande pour recouper une pièce. Je reprend mon devant droit : « on doit pouvoir en faire quelque chose. J’ai mis des coups de surjeteuse au niveau du bas de manche : je peux la raccourcir, et au niveau de la taille: je peux cacher ça en mettant le devant gauche au dessus et même si la pièce est déformée, c’est du jersey, ça peut passer ». Au final je monte la robe : le résultat n’est pas génial et la jupe beaucoup trop longue … Ça valait le coup de perdre du tissu pour recouper l’ourlet !!

A ce stade la j’en ai eu marre et cette robe est toujours dans l’atelier (depuis l’hiver dernier) en attente de son sort… Après avoir essayé de voir si je pouvais recouper un autre vêtement dans la jupe pour ne pas gâcher la totalité de mon coupon et avoir vu que NON ça n’est pas possible : j’ai décidé de la finir le plus proprement possible pour la porter cet hiver … à suivre donc !

Mana, ou la double boulette qui s’annule …

Mana c’est la robe de la collection d’été 2018 de Chez Machine, je me suis décidée à la faire à la toute fin de l’été pour la porter le lendemain de notre mariage. J’avais dans mes stocks une jolie viscose Rifle Paper Co. que je destinais au départ à un chemisier de La Maison Victor et que je n’ai jamais fait … J’ai donc décidé de prendre mon coupon pour Mana, mais il me manquait 70 cm de tissu pour tout faire tenir. Après quelques recherches, j’ai trouvé une mercerie en ligne qui avait encore de cette merveille et je l’ai commandée.

Première boulette découverte à la réception … au lieu de commander 70 cm j’ai commandé 1m70 … comme j’avais d’autres articles dans ma commande je ne m’en suis pas aperçu sur le prix global et je suis visiblement allée trop vite… mais bon 1m en trop c’est mieux que s’il m’en manquait : passons !

Décalquage, coupe et on passe au montage ! Le haut ne me pose aucun problème, je suis même plutôt fière d’avoir réussi la finition des manches du premier coup : la technique du burrito c’est magique ! On passe au montage des jupes et c’est la que ça se corse !

Le devant passe nickel , la pointe est belle et le tombé très joli. Mais le dos… quelque chose me chiffonne, le tombé ne va pas du tout. J’ai comme une grosse boule qui se forme sous la pointe… mais je relativise : j’ai peut être trop tiré sur le tissu qui est légèrement extensible, ça reviendra en place après un lavage!

Vient donc le moment de passer au montage des cotés et là c’est le drame, mes cotés dos sont 15 cm plus courts que mes cotés devants… on est d’accord qu’on parle pas de ce petit décalage de 1 cm qu’on a parfois parce que les marges de couture n’ont pas été respectées à la lettre , hein ! Non, non, là c’est 15 bon centimètres d’écarts : je dois me rendre à l’évidence, ce pan de dos a un vrai problème !

Après de longues réflexions : pas la bonne taille? monté à l’envers? J’en arrive à la conclusion : je n’ai pas mis le pli du tissu du bon coté de la pièce lors de la découpe …

Ce qui explique que j’ai beaucoup trop de tissu à la pointe : c’est censé être ma longueur coté qui se retrouve au milieu et pas assez au coté puisque ça devrait être mon milieu …

Celle-la je ne l’avais jamais faite … mais encore une fois j’ai de quoi relativiser, parce que finalement ben j’ai acheter 1m de tissu en trop… comme si mon inconscient savait que j’allais en avoir besoin! c’est la double-boulette qui s’annule !

Mais ça n’est pas fini : je prends donc mon courage à deux mains et je me résous à découdre proprement mon dos de jupe (que j’avais surjetté bien sur …). Une fois le pan de jupe récupéré, je le replace sur mon patron pour vérifier que j’ai bien compris mon erreur et ne surtout pas la refaire… Et la tenez vous bien : le pan que j’ai décousu match parfaitement avec la jupe devant… aurais-je en fait inversé mes jupes ? Et bien non ! J’ai juste décousue la mauvaise… celle qui était parfaitement bien montée… deuxième séance de front contre le mur!

P.S. ça marche aussi avec la table !

Je ne sais pas pourquoi, pour ce projet là je n’ai pas abandonné. Peut être que l’expérience de mes échecs précédents m’ont permis de comprendre que finalement rien n’est jamais perdu et qu’en y mettant un peu plus de temps, on finit par y arriver… Et au final, j’ai terminé ma Mana et elle est parfaite ! Je pense que je l’aime encore plus avec son histoire de ratés : elle n’en est que plus précieuse…

Je ne vais pas faire de revue de ce patron même si je l’ai beaucoup aimé, mais je vous conseil les articles d’Elodie Blueberry et de Un Chas Un Chas qui donnent pleins de bon conseils sur sa réalisation.

Et je m’arrête la avec mes histoires de ratés, je vous épargne le pantalon devenu panta-court par oubli des marges d’ourlets ou la chemise qui avait 2 manches gauches!

J’espère que cet article vous aura plu et peut-être qu’il vous permettra de relativiser vos ratés ou de réfléchir à comment les détourner pour en faire des réussites !

 

 

5 commentaires sur “Epic Fails : quand la couture devient chaos …

Ajouter un commentaire

  1. J ai voulu réaliser un sweat pour enfant dans une jolie chute de tissu. Pour la découpe des manches il me manquait
    2 ou 3cm je me dis pas grave je vais biaisais et la je découpe une des deux manches à l envers sauf que mon tissu à un sens. Si je redecoupe la manche 1. je n ai plus assez de tissu pour le reste et 2. pas assez longue. Je délaisse le projet quelques jours et finalement j acte pour des manches courtes mais pas assez pour le bas du sweat. Et la tilt je vais découper en deux fois mon bas que je vais assembler et pas assez en hauteur cassé ma tienne je le raccourci d 1/4. J ai fini par le coudre ce soir il me reste plus qu’ à finaliser les manches mais que choisir double aiguille ou roulotté à la surjeteuse mais ma j ai besoin de tes conseils 😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :